NANFUTSUJI FRANCE : LE TEMPLE FONDATEUR

NANFUTSUJI PLAZAC FRANCE
ANGO SESSHIN NANFUTSUJI PLAZAC FRANCE
LES ORYOKIS A NANFUTSUJI PLAZAC FRANCE

1969: Guy de Swarte rencontre Taïsen Deshimaru qui en arrivant en France fut accueilli par la famille  De Swarte.
1970: 1ère "assemblée" de pratique du Zen en Europe à Zinal avec Maître Deshimaru. Le choc!....
A l'appel de Maître Deshimaru: ouverture du Dojo de Bordeaux en 1970.
1973: Le Maître japonais demande à Taïko Doshu de Swarte, son disciple, de l'aider à implanter le Zen dans le Sud-Ouest de la France.
Taïko Doshu de Swarte fait son premier voyage au Japon.
1974: Création et ouverture par Taïko Doshu de Swarte et son épouse Myotaï, du premier "Centre Soto Zen" d'Europe, Le Meyrat en Périgord. Un centre conçu pour la pratique traditionnelle du Soto Zen et la tenue régulière de sesshins:
les zazens, le silence, les règles, les oryokis(bols repas), les samus(activités manuelles)....
NANFUTSUJI signifie "Temple du Bouddha du sud".
Parallèlement le Zendo de Bordeaux se développe.


1982: Deshimaru Roshi , malade, fatigué, triste, quitte la France, c'est définitif!
Le 30 avril 1982, il quitte son corps. Commence alors une période pénible et agitée!
En effet, déçu par son entourage, Maître Deshimaru avait refusé malgré les "pressions" de ses disciples de désigner un successeur. Il s'était à se sujet clairement expliqué lors de la dernière Ango sesshin à la Gendronnière. Kusen (propos-enseignement) Août 1981.

Le Zen en Europe est orphelin. Taïko Doshu de Swarte va respecter ses engagements pris auprès de son maître de s'informer pour "l'avenir". Il retourne au Japon.

C'est une étape décisive. Il est reçu par le Révérend Hata Zenji, Autorité Suprême de Soto Zen et Supérieur du grand Temple Ecole de Eiheiji, ceci grâce à l'épouse de Taisen Deshimaru, Moku Deshimaru.

Hata Zenji rappelle à Taïko de Swarte les engagements pris et qu'il lui appartient donc d'assumer la poursuite de la transmission du Zen.


Après un temps de réflexion, Nanfutsuji reprend ses activités et c'est la création de Nanfutsuji Plazac en Dordogne. Ce temple permet d'accueillir plus de 40 participants durant les sesshins avec la visite de maîtres japonais lors de cérémonies.

Les séjours de Taïko de Swarte au Japon sont réguliers:

Il est reçu dans les temples d'Eiheiji, de Sojiji....

Il rencontre des personnalités et des maîtres zen, amis de Taisen Deshimaru.

Il participe aussi à de nombreuses cérémonies traditionnelles.


Des lieux de pratique auront été crées comme Nanfutsu Le Meyrat dans le Périgord, Nanfutsu rue du Hâ Bordeaux, Nanfutsu Plazac Dordogne, Nanfutsu rue de Toulon Bordeaux, Nanfutsu Vaux en Charente.

Nanfutsuji s'enracine en France avec la construction du temple au Bouscat, Bordeaux, où se déroule dorénavant la pratique de zazen et les sesshins. Ce temple a été consacré par le Révérend Hata Hogen, petit-fils de Hata Zenji, venu du Japon pour cette cérémonie.


VOIR PAGE HISTORIQUE: LES PATRIARCHES : TAIKO DOSHU DE SWARTE


CLIQUER SUR LA PHOTO POUR L'AGRANDIR

CLOTURE DE CEREMONIE HOSSENSHIKI TAIKO DE SWARTE AU JAPON
OFFRANDE SHOKO AU BOUDDHA NANFUTSUJI BORDEAUX LE BOUSCAT FRANCE
NANFUTSUJI LE MEYRAT DORDOGNE FRANCE
CEREMONIE MUR DU SOUVENIR NANFUTSUJI BORDEAUX LE BOUSCAT FRANCE
CLOTURE DE SESSHIN NANFUSUJI VAUX CHARENTE FRANCE
DOJO NANFUTSUJI BORDEAUX LE BOUSCAT FRANCE
DOJO NANFUTSUJI RUE DE TOULON BORDEAUX FRANCE
MARCHE SILENCIEUSE PATIO NANFUTSUJI BORDEAUX LE BOUSCAT FRANCE